Danakil

Cover_Danakil_Entre_les_lignes
Danakil_Credit_phot_Julie_Arnoux_12
Danakil_Credit_phot_Julie_Arnoux_3_web
Danakil-By-Hugo-Bachelet
Danakil_Credit_phot_Julie_Arnoux_5_web
Danakil_Credit_phot_Julie_Arnoux_2_web

     Le reggae est une musique universelle et Danakil en est, depuis plus de dix ans, une parfaite illustration. Le groupe francilien est devenu en effet, au fil de trois albums, l’un des fers de lance de ce que de nombreux médias ont appelé le renouveau du reggae français. « Entre les lignes » vient assoir encore un peu plus la dynamique et l’énergie du groupe. Ce véritable succès ne doit rien au hasard tant le combo a su faire sien les inspirations et les influences musicales jamaïcaines en leur ajoutant ce que les textes de chanson française ont de meilleur et en les mâtinant de sonorités africaines.

     Qualité musicale d’abord grâce à la maîtrise des subtilités du reggae dans ses versions roots et one drop. Portés par un duo basse/batterie ravageur (Thierry Renaud/Boris Arnoux), une section cuivre tonitruante (Mathieu Dassieu, Thomas Souil et Jacques Stainton), deux guitaristes de talents (Nicolas Dussere et Fabien Giroud), un clavier de qualité (Martin Bisson), un lead-chanteur charismatique (Balik) et un second chanteur non moins inspiré (Natty Jean), les Danakil sont devenus une des toutes meilleures formations de roots reggae. Mais le talent ne suffit pas. Le groupe a fait ses armes sur scène lors de centaines de dates passées à conquérir un public de fans aujourd’hui dévoués. Il a également montré toute sa valeur scénique avec deux albums live et l’album dub « Echos du dub » qui a trouvé sa continuité récemment avec l’expérience Dubakil. Cette qualité artistique a séduit au delà de nos frontières comme en témoigne les collaborations avec les légendaires U Roy ou Mighty Diamonds, ou les talentueux Jah Mason et General Levy.

     Les Danakil sont également passés maîtres dans l’écriture de paroles et de morceau universels distillés tout au long de leurs précédents albums. De « Microclimat » à « Echo du Temps », leur discographie est parsemée de titres forts et originaux. Et puis il y a cette simplicité authentique que peu de groupe conserve, Danakil vit sa musique et sa notoriété, toujours au plus près de son public, malgré des tournées affichant complet.

     Le nouvel opus « Entre les lignes » s’inscrit donc dans la continuité de l’histoire du groupe. On retrouve des textes engagés et conscients parlant de l’actualité comme peu sont capables de le faire. Ainsi du titre « Mali » ou de «L’or noir» abordant le thème douloureux de la Françafrique sans concession. On note également ces textes où la poésie prend aux tripes comme sur « Larmes d’or », ou ceux qui parlent d’une génération trop souvent oubliée dans les médias, avec des paroles simples et percutantes comme sur « Les signes ». Danakil est un groupe de reggae qui sait d’où il vient sans jamais perdre la tête. Le titre « Hypocrite » apparaît comme une réponse de ceux qui font à ceux qui ne bougent jamais mais ne cessent de parler à tort et à travers. « Mahatma » de son côté vient rendre hommage au héros de la désobéissance civile Gandhi, figure inscrite au panthéon des héros inspirateurs du groupe.

     Les invités de l’album sont également à la hauteur des précédentes collaborations du groupe puisque l’on y retrouve pour la première fois les Twinkle Brothers ensemble, l’excellent leader des Groundation Harris «Professor» Safford et l’incontournable Ky-Mani Marley.

     Danakil poursuit sa route musicale vers un horizon sans limite et nous les accompagnons avec plaisir et sans retenue. Reggae music is the only rule.

©2017 CCAS I Mentions Légales I Vie privée

Se connecter

Oubli de mot de passe ?